27-04 : A64 => Consultation échangeur de la Virginie

La sortie d’autoroute sera possible uniquement dans le sens Pau-Bayonne, l’entrée uniquement dans le sens Bayonne-Pau. Vinci autoroutes estime à 4800 véhicules par jour - dont 350 poids lourds - la fréquentation de l’ouvrage à la mise en service annoncée à l’horizon 2026.
pvico
Échangeur de la Virginie
consultation publique du 27/04 au 31/05
 
« Le projet a pour objectifs : - d’améliorer la desserte du territoire en facilitant l’accès à l’autoroute A64 depuis et vers Pau ; de renforcer la sécurité et le cadre de vie des riverains, en permettant notamment d’éviter la traversée du centre-ville d’Orthez-Sainte-Suzanne ; de soutenir le développement économique et touristique en facilitant les déplacements à l’échelle de tout un territoire. »

Après une année d’études préliminaires, Vinci Autoroutes est en mesure de présenter à la population les grandes lignes de cet ouvrage inscrit au plan d’investissement routier validé par l’État fin 2018. À partir du mardi 27 avril et jusqu’au 31 mai, la Préfecture et le maître d’ouvrage organisent une consultation publique afin de présenter et de permettre la comparaison de deux projets d’aménagement 
 
Deux scénarios à la géométrie et aux incidences sur l’environnement bien distinctes
  • Le scénario n° 1, "en demi trompette" prévoit la jonction des deux bretelles sur une seule voie à double sens. L’unique gare de péage à construire prendrait place à la confluence, entre l’A64 et la D817, où un carrefour giratoire serait aménagé au niveau du carrefour actuel. Une solution qui réclamerait toutefois la construction d’un nouveau pont sur l’autoroute pour permettre aux usagers d'entrer  sur l’A64, en direction de Pau. 
  • Le scénario n°2 "en demi-losange" se rapproche de l’aménagement actuel des sorties de service. Celles-ci seraient toutefois remplacées par des bretelles d’accès rallongées, chacune barrée par une gare de péage. Leur accès serait rendu possible par l’aménagement de deux carrefours, de part et d’autre de l’actuel pont enjambant l’autoroute. 
Afin de permettre au public de se faire sa propre idée sur cette opération estimée à 9 M€ HT et d’exprimer son opinion, un dispositif adapté aux circonstances sanitaires est prévu. 
  • Dès la première semaine de concertation, un document d’information avec un coupon-réponse préaffranchi doit être distribué dans les boîtes aux lettres des habitants d’Orthez, Sainte Suzanne, Baigts, Bellocq, Bérenx, Puyoô, Ramous, Salles-Mongiscard et Salies. 
  • Des expositions seront en outre installées en Mairie d’Orthez, au siège mourenxois de la CC Lacq-Orthez ainsi que sur le site d’Orthez du Département. 
  • Il sera aussi possible de participer à la consultation sur Internet, pour cela, 


 
 

Publié le