05-11: Campagne de vaccination hiver 2022/23

Campagne 2022-2023 de vaccination
d'hiver contre la grippe saisonnière et la COVID
 
 
La vaccination contre la grippe saisonnière a débuté le 18 octobre dans un contexte encore marqué par l’épidémie de Covid-19. Il est possible que nous observions  cet hiver une co-circulation du virus grippal et du virus SARS-COV2. 
La grippe peut entrainer des complications graves chez les personnes âgées ou fragiles : 65 ans et plus, personnes atteintes de maladies chroniques, femmes enceintes. La vaccination est le moyen le plus sûr de réduire le risque de ce type de  complications et de réduire les risques d'hospitalisation.
Pourtant, la couverture vaccinale des personnes à risque reste insuffisante. Lors de la dernière campagne, seulement 53% des personnes à risque étaient vaccinées contre la grippe.  Ce taux était de 55% dans notre département.  
Le  CCAS, de par sa proximité avec la population, est en première ligne pour promouvoir la vaccination auprès des personnes à risque de son territoire, les encourager à se faire vacciner et faciliter la vaccination des personnes les plus éloignées du soin et de la prévention.
 
L’Assurance Maladie prend en charge à 100% le vaccin
des personnes éligibles à la vaccination. 

Les personnes à risque pour lesquelles la vaccination est recommandée* ont reçu un bon de prise en charge de l’Assurance maladie.  A partir de 16 ans, elles bénéficient d’un dispositif simplifié : elles peuvent retirer gratuitement le vaccin en pharmacie et se faire vacciner par leur  médecin, sage-femme (dans le cadre de leurs compétences) pharmacien ou infirmier, sur simple présentation de leur bon de prise en charge.
La prescription médicale à indiquer sur le bon de prise en charge demeure obligatoire avant 16 ans.
 
Lorsqu’un rappel de vaccination  Covid-19 est recommandé les deux vaccinations, grippe et Covid -19, peuvent être réalisées en même temps**.  La campagne de rappel de vaccination contre le Covid-19 a commencé pour les publics éligibles le 3 octobre.
 
Pour les personnes qui n’auraient pas reçu leur bon de prise en charge, femmes enceintes notamment,  ou l’auraient égaré, les médecins, sages-femmes, infirmiers et pharmaciens disposent sur leur espace professionnel ameliPro d’un bon de prise en charge vierge qu’ils peuvent remettre à leurs patients éligibles à la vaccination.   
 
 
 
 
 
 

Publié le