28-04 : Gendarmerie => Votre vigilance est utile

Cliquez sur l'image pour l'agrandir
Votre vigilance et la collaboration avec la police
pour un environnement plus sûr
 
Constatations suspectes: mieux vaut un appel de trop que de pas assez

Cambriolage
Il n’est pas rare qu’un comportement suspect soit lié à un acte punissable. Les cambriolages d’une maison ou d’un véhicule sont souvent précédés de préparatifs comme le repérage des lieux. Vous connaissez votre quartier, ses habitants et ses véhicules et êtes ainsi en mesure de juger ce qui fait partie du quotidien ou non.
 
Signalez vos observations suspectes immédiatement, afin que nous puissions réagir dans les meilleurs délais. Notre succès dépend aussi de votre précieuse collaboration.
 

Attentat
En étant attentif à son environnement quotidien, chacun peut remarquer et signaler des faits, objets ou comportements pouvant indiquer un possible passage à l‘acte. L‘expérience a montré que de simples indices repérés par un passant ou par un voisin pouvaient permettre de prévenir une attaque terroriste

Si vous êtes témoin d‘un comportement suspect, restez discret. Observez et mémorisez des éléments objectifs qui pourraient être transmis à la police ou à la gendarmerie nationale (plaque d‘immatriculation, modèle, couleur  de véhicule, description précise des individus, direction de fuite, etc.).
 
Pour que votre signalement puisse être utile aux forces de sécurité intérieure, les éléments objectifs que vous pourrez donner sont absolument essentiels. Appelez les forces de sécurité intérieure au 17, 112 ou 114 (pour les personnes ayant des difficultés à entendre et à parler)
 
Internet
Internet et les médias sociaux proposent des contenus fondés sur la participation, le partage et l'échange. Ils sont les modes de communication qui mettent en relation des personnes autour d'intérêts communs. Ils favorisent les interactions et facilitent la prise de parole publique. Toutefois, ce qui est publié engage son auteur et l'utilisation d'un pseudonyme ne permet pas de s'affranchir des règles de droit.
 
Afin de préserver ce cadre légal, le Ministère de l'Intérieur a mis en place un dispositif permettant le signalement des faits illicites de l'internet. Lancée le 6 janvier 2009 et mise en place par la police judiciaire, la plateforme PHAROS a pour principale mission de recueillir, traiter et rediriger vers les services adéquats, en France ou à l'étranger, les signalements faits par les particuliers et les fournisseurs d'accès. Vous y trouverez aussi des conseils sur l'utilisation du Net

Peuvent être signalés (Qu'ils soient présents sur des sites, blog, forum, tchats, réseaux sociaux, etc. les faits de :
  • Pédophilie et pédopornographie (Art 227-23 du code pénal)
  • Expression du racisme, de l'antisémitisme et de la xénophobie (Loi n° 90-615 du 13 juillet 1990)
  • Incitation à la haine raciale, ethnique et religieuse (Loi du 29 juillet 1881- art 29)
  • Terrorisme et apologie du terrorisme (Loi n° 2014-1353 du 13 novembre 2014)
  • Escroquerie et arnaque financières utilisant internet

Publié le